Prendre soin de soi, c’est important. Mais surtout sans se mettre la pression. 

Bridget Jones, ©Allstar/Miramax

Alors que tout le monde garde un oeil sur le dernier rouleau de papier toilette, je m’inquiète plutôt pour mes crèmes. Et là, c’est marée basse. J’ai déjà mis de l’eau dans mon shampoing, raclé le fond de mon hydratant pour le visage, et même mon déodorant semble décidé à se faire la malle. 

Est-ce qu’acheter de l’huile pour les cheveux est une raison suffisante pour sortir ? Non, ok. Mais comment je vais faire pour prendre soin de moi ? Et mon self-care alors ? Car oui, si tu as la chance comme moi de pouvoir rester chez toi, le confinement est peut-être devenu un dimanche de cocooning sans fin. En particulier si tu coches les cases sans enfants et chômage technique. 

Sur les réseaux sociaux et dans les magazines, tout le monde a ses 10 conseils pour prendre soin de soi entre quatre murs. Dans la “to do list” du self-care spéciale épidémie mondiale on trouve le yoga, la méditation, très bien, mais aussi un petit bain mousseux, un gommage, une sieste réparatrice… Sans oublier des trucs chelous comme le “skin fitness” ou une séance de biokinergie. 

C’est sûr, tout ça fait du bien par où ça passe. Et qui n’a pas reçu ou envoyé un petit “prends soin de toi” par message ? Pour moi, c’est même devenu un réflexe. Mais attention à ne pas transformer cette petite expression bienveillante en injonction à “bien profiter” de son isolement social. 

Car le confinement ce n’est pas des vacances à Ibiza les pieds dans le sable, un affreux mojito pêche à la main. Financièrement et logistiquement, déjà, tout le monde ne peut pas se permettre de prendre du temps pour soi. Et psychologiquement, c’est loin d’être aussi simple. L’enfermement et la solitude peuvent être des facteurs aggravants pour la santé mentale, déjà très affectée par l’angoisse de la maladie. 

https://www.instagram.com/p/B9zuRuYh-9S/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=loading

Le self-care c’est beaucoup plus que se faire un masque et poster un selfie. C’est équilibrer ses émotions, c’est ouvrir ses chakras, c’est être indulgente avec soi-même, c’est apprendre à dire non, à se détacher du jugement des autres. C’est relire la poétesse et essayiste afro-américaine Audre Lorde, qui a pensé ce concept comme éminemment politique et féministe, alors qu’elle se battait contre un cancer. 

Se chouchouter le corps et l’esprit c’est donc aussi se laisser le temps de ne rien faire de spécial. Tu as le droit de refuser un “Skypéro”. Tu as le droit de désactiver tes notifications. Tu as le droit de passer des heures sur TikTok. Tu as le droit de dévorer une tablette de chocolat. Tu as le droit de remater les 10 saisons de Friends pour la millième fois. 

Tout est permis, tant que tu restes tranquillement chez toi. Pour résumer, comme disait Sophie Favier à la fin des programmes qu’elle présentait (oui j’ai des bonnes références culturelles), sois sage, mais pas trop.

Article de Bruna Fernandez

Par Elsa Raymond 

© BENJAMIN ROLLAND

Pour travailler ses muscles faciaux et les libérer de toute crispation, pour retrouver une peau éclatante et des traits apaisés, inutile de mettre un pied « à la salle ». Le nouveau « facial workout » consiste en deux étapes très simples : s’installer confortablement et s’automasser. 

Dans les années 80, l’esthéticienne Catherine Urwicz a développé la technique de la gymnastique faciale, ou yoga facial, que l’on peut pratiquer seul.e. Depuis cette époque, il est notoire que certaines cellules (notamment celles qui produisent le collagène et l’élastine de la peau) réagissent positivement aux stimulations du massage. Or, les muscles qui tapissent notre visage sont en contact étroit avec l’épiderme. Tous les gestes visant à les stimuler ont donc un impact immédiat sur la qualité des tissus et les volumes de notre visage. Ces muscles sont également aux premières loges pour subir nos émotions, nos humeurs et nos états de stress. Et à l’heure de la saturation de produits, du retour aux basiques et aux techniques non invasives et naturelles, il est plutôt logique que cette pratique connaisse un regain d’intérêt. 

Les seuls outils nécessaires sont nos dix doigts et une crème (dont les bienfaits sont d’ailleurs optimisés grâce au massage), à laquelle on peut ajouter quelques gouttes d’eau pour améliorer sa fluidité. Peu importe qu’on le fasse le matin pour démarrer la journée du bon pied, le soir, ou entre deux réunions, l’essentiel est de choisir un moment et un endroit tranquilles. Et de s’y tenir quotidiennement. La clé, c’est la régularité. Assis.e, debout (dos et tête bien droits, épaules basses) ou allongé.e, l’idée est de se sentir la ou le plus détendu.e possible. On inspire, puis on expire profondément, et on se prépare à dire adieu à la mine triste façon Droopy, pour retrouver un visage sculpté et lumineux, ainsi qu’un regard frais et des joues rebondies. Répétez chaque mouvement dix fois et en moins de trois minutes, c’est plié. 

Méthode : avec la pulpe des doigts, écrasez et « repassez » la ride du lion de bas en haut, avant de lisser le front du centre vers l’extérieur. Posez les index sur les paupières supérieures, juste sous les sourcils, afin d’éviter que la peau ne plisse trop, puis actionnez les arcades sourcilières en clignant des yeux très fort. Mains à plat sur les joues, effectuez quelques tapotements énergiques. Ensuite, appliquez votre main droite sur le menton en maintenant la peau et avec la main gauche, réalisez un lissage profond de la commissure des lèvres jusqu’à la tempe, en sculptant la pommette. Idem de l’autre côté. Puis, bouche ouverte en faisant un très large sourire, relevez le plus possible les coins externes des lèvres pendant dix secondes. (À noter : sourire le plus souvent possible reste une des meilleures solutions pour remonter les traits et illuminer le visage instantanément !). Enfin, avec la pulpe des doigts, pincez le muscle du menton et étirez en remontant jusqu’aux oreilles.

Article du numéro 44 « Émotions »

C’est connu la liste des ingrédients de cosmétiques est souvent indéchiffrable et surtout trop longue pour en venir à bout. Seasonly a donc choisi de développer des cosmétiques avec juste le nombre d’ingrédients nécessaires et d’origines naturels

Parce que votre peau mérite d’être chouchoutée

Choisir une bonne marque de cosmétique aujourd’hui requiert de la patience, demande du temps pour se renseigner et savoir déchiffrer une liste d’ingrédients. En bref, dans cet océan de soins pour la peau, il est difficile de trouver le courant idéal. Si vous faites partie de ces personnes qui cherchent encore, pourquoi ne pas jeter un oeil sur la marque Seasonly ? Un concept simple mais prometteur. Des produits composés pour la plupart à 98% d’ingrédients naturels, une liste d’ingrédients courte et qui bannit les composants néfastes et les polluants. Des crèmes et sérums vegan, masque et gels douche. Enfin une gamme complète qui vous apporte l’essentiel.

Pour le visage et pour le corps 

Parmi leur gamme complète, Seasonly a mis en place un soin visage personnalisé qui s’adapte à la saison, à votre type de peau et à vos besoin. Vous avez le choix de vous abonner pour le recevoir au bon moment ou de l’acheter pour le tester une première fois (34€ avec l’abonnement, 39€ sans). Sinon, il y a la crème pour les yeux repulpante à base d’extrait d’avocat, le serum anti-fatigue aux extraits de maca revigorant, l’huile démaquillante au 3 huiles (coco, calendula, carthame) et d’autres produits qui répondront d’une manière ou d’une autres à ce vous recherchez. Une gamme pour le corps existe aussi, avec un set complet pour prendre soin de vous.

Les prix restent abordables, comparés au marché du cosmétique, comptez entre 20 et 28 euros pour la gamme visage et 12 à 24 euros pour celle pour le corps. 

Si cela vous a convaincu, rendez-vous sur le site de Seasonly


Article de Juliette Boulegon

Ce mois-ci, la marque Glossier fête ses 5 ans. Pour l’occasion, elle sort le Future Dew, un sérum-huile hybride qui finalise votre rituel beauté. 

Un teint rayonnant toute la journée 

La philosophie de Glossier est simple : penser à la santé et l’apparence de sa peau avant de la couvrir de maquillage. Pour certaines personnes, une apparence lumineuse, glowy, presque mouillée est synonyme d’une belle peau. Glossier l’a bien compris et sort alors, LE produit qui prolongera cet effet tout au long de votre journée. Votre épiderme sera nourri et lumineux et ce, tout au long de la journée

Une composition basée sur des produits naturels

Le secret ? Des huiles nourrissantes, quatre au total : jojoba, pépin de raison, onagre et églantier. En plus d’un extrait de fruit réputé pour ses propriétés illuminatrices et de la squalane de canne à sucre, qui aide à retenir l’hydratation et minéraux réfléchissants. Ce cocktail d’huiles et d’ingrédients naturels, ne laisse pas de fini gras, seulement un teint rayonnant et un effet bonne mine éclatant. Après quatre semaines d’utilisation quotidienne, la texture de la peau est nettement améliorée. De plus la marque certifie être cruelty-free et sans paraben.

Le Futur Dew est à retrouver sur leur site, et depuis peu Glossier livre enfin en France ! Plus question d’hésiter !

Article par Juliette Boulegon



L’heure est au changement ! Guidés par une conscience écoresponsable et assoiffée de qualité, les consommateurs se montrent de plus en plus exigeants envers les produits qu’ils s’appliquent sur la peau, à juste titre ! Et comme chaque formule ou presque est désormais passée au crible, les marques de cosmétique font évoluer leurs recherches pour répondre aux nouvelles attentes. Parmi elles, Eau Thermale Avène lance sa gamme Tolérance Extrême pour peaux sensibles sans conservateurs, sans parfums et composée de 7 ingrédients à 94% minimum d’origine naturelle. Des soins développés en cosmétique stérile, pour ne garder que les ingrédients nécessaires à notre peau et se passer de tout conservateur. Lait nettoyant, émulsion, crème, masque, de quoi s’offrir une routine beauté aussi agréable avec une gamme de produits qui n’a rien à cacher !  

1 – On nettoie !

Avec sa composition basée sur la cosmétique stérile, le lait nettoyant Tolérance Extrême s’adapte aux peaux les plus sensibles pour un nettoyage en profondeur et sans rinçage qui n’agresse pas l’épiderme mais, plus encore, joue un vrai rôle apaisant et protecteur. Sa formule chargée en ingrédients physio-compatibles a pour but de recréer les composés naturels présents dans la peau. 

2 – On hydrate quotidiennement !

En fonction de votre nature de peau il vous faudra choisir entre la crème à la texture riche (destinée davantage à traiter les peaux sèches) et l’émulsion plus légère (pour les peaux jeunes et sujettes aux imperfections). Avec ses deux formules, Eau Thermale Avène se montre à l’écoute des différents besoins de la peau tout en restant focus sur ses priorités : le confort et l’hydratation au naturel. 

3 – On « soigne » une à deux fois par semaine !

Le masque Tolérance Extrême est l’allié idéal pour finir le processus en beauté. Composé de 7 ingrédients maximum et reposant sur la cosmétique stérile comme le reste de la gamme, le masque assure par sa texture une application facile et une hydratation intense dans le respect des peaux sensibles. Le teint est net, lumineux et la peau a retrouvé son confort. 

Le geste bonus : pour parfaire la routine on vaporise sur l’ensemble du visage de l’Eau Thermale d’Avène.

Eau Thermale Avène,Tolérance Extrême